Accueil du site > Bibliothèque et archives > Une place "caméléon" : La place Barillet

Une place "caméléon" : La place Barillet

Combien de fois la place Barillet a-t-elle changé de nom ?

Nous la voyons au XVIIIème siècle s’appeler place d’Armes, abritant dans l’un de ses angles la place du marché au fil, vraisemblablement absorbée par le jardin de la maison au coin de la rue.

La voici place Bourbon, avec les Rois, place de la liberté sous la Révolution, place Napoléon avec le petit Caporal, place Jacques Bujault pour honorer l’avocat agriculteur des Deux-Sèvres, ses conseils et son almanach.

Place Barillet enfin, pour garder le souvenir du médecin, enfant de Bressuire, dont la science, le dévouement et aussi l’originalité sont dans toutes les mémoires.

Pour les campagnards de la proche région, c’est surtout, malgré l’afflux actuel de forains marchands de tissus et de vêtements, la place aux marrons où s’apportent et se vendent dans un bruit de cascade le meilleur marron du pays : le marron noir.

Bulletin "Les Amis du vieux Bressuire", N°2, 1950-1951

A lire également dans cette rubrique

Bressuire. La cité des Castors

Après la Seconde Guerre mondiale, la pénurie de logements a provoqué la naissance d’un mouvement coopératif original. Des hommes se sont regroupés pour construire eux-mêmes leurs maisons d’habitation. Ils devenaient ainsi des Castors.

Lire la suite...