Accueil du site > Bressuire et le Bressuirais > Origine du nom Bressuire

Origine du nom Bressuire

L’origine du nom de BRESSUIRE

L’origine du nom de Bressuire est difficile à interpréter. A ce jour, quatre études existent sur l’origine de ce nom. Celle de RICHARD en 1881, dans le Bulletin de la Société des Antiquaires de l’ouest, celle de FAYOLLE en 1928 dans la même revue, celle du Commandant CHASTANG en 1963 dans la Revue des Amis du Vieux Bressuire et celle de MM. CASSAGNE et SEGUIN qui reprennent les interprétations précédentes dans un livre aux éditions Bordessoules, paru en 2000.

Sur les documents les plus anciens qui mentionnent le nom de Bressuire apparait la forme latine de BERZORIACUM (1030) et la celle approchante de BERCORIUM (1095).

A part la version de Léon FAYOLLE, jugée fantaisiste par les spécialistes, qui voit dans cette formulation la déformation de BRICCIUS DURUM c’est-à-dire la forteresse de BRICCIUS, les autres explications aboutissent à un résultat approchant.

Le nom de BERZORIACUM dériverait du vocable BERZ-OR-IACUM, d’origine celtique avec une latinisation postérieure. La première partie pourrait être un dérivé de BREZ ou BER qui signifie défense et renverrait à un lieu, une éminence, ce que la configuration des lieux, accréditerait. En effet le château et la ville de Bressuire sont installés sur un promontoire escarpé au pied duquel coule, à l’ouest, une petite rivière, le Dolo. Le second élément, IACUM ferait référence à un lieu fortifié.

Les différents auteurs parlent donc de « forteresse de la colline » ou « château sur la montagne ».

A lire également dans cette rubrique